« Engelures, hypothermie, TMS, risque accru d’accident … Travailler dans le froid peut s’avérer dangereux pour la santé et la sécurité. Or les situations professionnelles exposant les salariés à des températures basses sont nombreuses : travaux en extérieur en période hivernale, entrepôts frigorifiques, etc. Si la loi ne fixe aucune température minimale pour le travail, l’employeur doit veiller à prévenir tout risque lié au froid. Évaluation des risques, aménagement des locaux de travail, équipements, organisation du travail … le point sur ces obligations et les recommandations de l’INRS. »

Article issu de « Vendredi 10 novembre 2017- 17444