Le quizz est terminé merci d’y avoir participé.

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes questions.

Nous contacter

Résumé de vos réponses

Question 1/5 : Qui peut demander une VPR ?

Réponse : le salarié, le médecin traitant et le médecin conseil. L’arrêt de travail signifie la suspension du contrat de travail, l’employeur ne peut donc pas demander de visite de préreprise

Valider Question suivante

Question 2/5 : A quoi sert cette VPR ?

Réponse : Les 4 réponses

Valider Question suivante

Question 3/5 : Pour demander cette VPR y-a-t-il un nombre de jours d’arrêts minimum ?

Réponse : Non, cependant, la visite de pré-reprise permet d’anticiper la reprise après un arrêt prolongé. Le médecin conseil la demandera systématiquement au bout de 3 mois d’arrêt.

Valider Question suivante

Question 4/5 : L’employeur est-il tenu informé de cette visite ?

Réponse : Non mais avec l’accord du salarié, à l’issue de cette visite, le médecin du travail peut faire part à l’employeur et/ou au médecin conseil de la caisse d’assurance maladie, de ses recommandations afin de les mettre en œuvre ; le but étant d’étudier tous les moyens susceptibles de garantir le maintien en emploi du salarié (aménagement de poste, reclassement interne, ou externe...)

Valider Question suivante

Question 5/5 : La VPR est-elle synonyme de reprise ?

Réponse : Non, elle sert à anticiper et faire un point pour envisager la reprise et les perspectives de retour à l’emploi. En effet les démarches liées à l’aménagement de poste, au bilan de compétences ou au projet de formation, etc… prennent du temps et ne s’improvisent pas.

Valider